Tweets by @Bakchich

Faites de l'humanité

 - JPG - 8.1 ko

Quel joli nom pour une fête ! Comme chaque année, et par tous les temps possibles, les forces vives de gauche (et même les moribondes) se retrouvent au Parc de la Courneuve pour se rencontrer, discuter, boire des bières et surtout faire la fête. La programmation laisse rarement à désirer (jamais en fait) et il y en a pour tous les goûts.

Cette année, je fais les yeux doux à Manu Chao mais aussi à Julien Clerc, Arthur H et Maxime Leforestier et j’évite soigneusement Deep Purple. Je cours écouter la zizique de Boris Vian samedi sur la scène Jazz entre un kebab et un maffé. J’ai hâte d’assister au sempiternel grand débat « Quel rassemblement pour battre la droite ? » à l’agora de l’Humanité.

Mais plus encore : je ne manquerai pas de faire un tour au Village du Monde dès ce soir à 19h où se tiendra une soirée culturelle en l’honneur de « 12 femmes résistantes en Palestine » et en présence de Fadwa Barghouti, femme de Marwan Barghouti, dirigeant palestinien emprisonné depuis sept ans en Israël, mais aussi de Denise Hamouri, la mère de Salah Hamouri, ressortissant français emprisonné en Israël et pour lequel l’Humanité mène campagne, mais également des femmes de camps de réfugiés et des pacifistes israéliennes.

Je me précipiterai à l’Espace Enfant qui fête les 20 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant avec des interventions des Coeurs des Clowns. Et je n’omettrai pas de faire mon habituelle promenade au Village du Livre où là encore Marwan Barghouti sera présent par le biais d’une lecture de ses écrits de prison samedi à 13h. Le Village du Livre rendra également hommage à l’écrivain Frédéric H Fajardie ce soir à 20h15. Frédéric H Fajardie était un habitué des lieux. D’ailleurs je possède une chaleureuse dédicace personnalisée de cet auteur de polars et de romans d’aventures insatiable et passionné.

 - JPG - 95.5 ko

Tout ça pour dire que moi aussi je serai présente à la Fête de l’Huma. Mes petites fables, je veux dire. Je serai en effet généreusement hébergée sur un coin de bout de stand. Donc, trouvez-moi et si vous passez par là, n’hésitez pas à venir me dire bonjour.

Et bonne fête l’Humanité !