Tweets by @Bakchich

Vous êtes ici

Dessins animés pour adultes

Bienvenue à cette soirée « Dessins animés pour adultes »Bakchich est bien décidé à prendre très gentiment soin de vous – rien de plus normal après tout :

Tendresse et candeur

Détendu ? Commençons par du tendre et de la valeur sûre. « Sexylinéa » est un épisode star de La Linéa, série télévisée d’animation italienne créée en 1972 par le dessinateur Osvaldo Cavandoli. Gentiment sexy, l’épisode a été posté plus d’une vingtaine de fois sur Dailymotion et au moins autant sur Youtube. Impossible de fait de dénombrer les clics, mais c’est certain, l’Internaute en raffole :

La candeur du dessin animé mêlée à des préoccupations libidinales très adultes – les animations pour les grands aiment jouer sur ce contraste. Allongé contre un arbre, un jeune poney médite et se confie au ciel : « Qu’est-ce qui ne va pas chez moi, Monsieur Nuage ? » Heureux à la ferme où il vit auprès des siens, Petit Poney sait pour autant que son destin est « ailleurs ». Inquiets, ses parents texans le conseillent. Or vu sa morphologie, c’est évident, Petit Poney doit quitter la ferme pour tenter sa chance à Porno City. Créé il y a plus d’un an sur le site d’animation américain Magic Butter, ce premier épisode de « Porno Pony » n’aura visiblement jamais de suite et c’est bien dommage. A voir en cliquant ici.

Mêmes préoccupations de carrière pour la Princesse Clara déterminée à devenir danseuse professionnelle. Trop occupé par les stripeuses du Club d’à côté, son père, le Roi, ne l’a jamais considérée. En devenant strip-teaseuse à son tour, Clara est persuadée qu’elle pourra gagner l’affection de ce père absent :

Vengeance et gueule de bois

Ruby Rocket est femme et détective privée. Un beau matin, un homme frappe à son bureau pour lui confier une affaire de grande importance. Or Ruby vient de passer une nuit bien arrosée. Face à ce client séduisant, Ruby tente de faire bonne figure. Mais la détective a la gueule de bois, la vraie. En vérité, elle n’a même pas désaoulé :

La revanche du petit chaperon rouge – ou comment savoir se montrer douce comme l’agneau pour mieux sauver Mémé des griffes du Grand Méchant Loup :

Les blasphèmes de Vuillemin

Les dessins animés pour adultes sont aussi parfois 100% mauvais goût – exemple avec Les Sales blagues de l’Echo signées Vuillemin et toujours notées de cinq étoiles (meilleure note) par les membres de Dailymotion. Du crado, illustré de manière crado, par le maître du crado. Ici, le divorce d’avec Jean-Hubert souhaité par leur fille sème la panique dans une famille pieds-noirs :

Et là, la foudre divine s’abat sur un blasphémateur… et rate son coup :

« Maman ? Pourquoi Dora elle est méchante ? »

Dora l’Exploratrice, personnage de dessin-animé adulé par les enfants de maternelle, est une petite fille de 7 ans hispano-américaine. Dans la version originale, Dora parle Anglais et apprend quelques notions d’espagnol aux enfants. En France, elle enseigne l’anglais avec Babouche, son meilleur ami singe. De petits plaisantins ont eu l’idée de détourner la série avec des épisodes rebaptisés « Dora La Kaïra », « Dora et le Pédophile » ou «  Dora doit Mourir ». Décalé à souhait quand on a le recul d’un adulte, les parents dénoncent les dégâts auprès des très jeunes enfants. Voyez plutôt avec cet épisode rebaptisé « Dora est une Junkie » :

Internet est un repère porno, chacun le sait. Ce clip animé façon comédie musicale brosse avec humour la différence flagrante entre homme et femme dès qu’il s’agit de double-cliquer sur le Web. « Kate » vante tout l’intérêt culturel du Net – quand ses congénères masculins s’enflamment de leur côté pour ces milliards de vidéos classées XXX. Maîtrise de l’anglais recommandée pour apprécier :