Tweets by @Bakchich

Vous êtes ici

Marseille, vol de corbeau au-dessus des ordures

Accélérateurs de rumeurs, les rues marseillaises bruissent à nouveau, encouragées par la bourrasque judiciaire qui agite la plus belle ville du monde depuis lundi 29 novembre. L’arrestation puis la mise au frais, dans la prison de Luynes d’Alexandre Guérini dans le cadre de la vaste enquête sur des marchés publics présumés truqués, largement décrite par Bakchich, ont même réveillé les corbeaux.

Déjà des courriers anonymes, en février 2009, avaient permis l’ouverture d’une enquête préliminaire sur le marché publics des déchets [1]

"Une lettre pas signée peut être intéressante, confie dans un sourire, un membre du parquet marseillais. Et une préliminaire, cela permet de mettre sur écoutes, faire de premières investigations discrètes, c’est très pratique". Voire si instructif que l’enquête a débouché en avril sur une instruction confiée au juge Charles Duchaine… et à l’incarcération d’Alexandre Guérini 18 mois plus tard.

"Sitôt Alexandre en prison, le juge va être inondé de courriers anonymes", a pronostiqué une huile de la politique locale. Une fois le croque-mitaine de la politique marseillaise au placard, nul doute que de courageuses plumes se délieraient pour accabler le frère de Jean-Noël, tout puissant patron socialiste du Conseil général des Bouches-du-Rhone ? Gagné ! Ou du moins, bien vu.

Une valise en correspondance

Au lendemain du placement en détente de "M. Frère", un corbeau a lâché de son bec un courrier à l’attention du juge. Postée le 2 décembre, la missive dont Bakchich a pu obtenir copie propose au magistrat de se lancer sur les traces d’un comptable, aimablement surnommé "la valise". Sans doute pour sa propension à voyager. De nombreux "allers-retours entre Marseille Calenzana, Marseille Torremolinos et Marseille-Nord de la Belgique" pointent ceux qui signent "Les Collègues CG13". Et les gorges profondes de promettre de jolies découvertes au juge en suivant cette piste. Ou du moins une clé pour appréhender la galaxie financière SMA (Sud Marseille Assainissement), épithète de toutes les sociétés où apparaît Alexandre Guérini… et soupçonnées d’avoir piétiné la ligne jaune.

Lettre anonyme envoyée le 2 décembre au juge Duchaîne - JPG - 16.6 ko
Lettre anonyme envoyée le 2 décembre au juge Duchaîne

Que les enquêteurs prennent en compte les conseils des "Collègues" ne relève pas du fantasme. Nombre de personnes qu’ils avaient désignées dans de précédents courriers datant en 2009, sont passées au tourniquet judiciaire en début de semaine.

Les vols de corbeaux sont rarement de bon augure.

----

La saga Guérini sur Bakchich.info :


Pas sûr que la mise à l’ombre du croquemitaine de la politique marseillaise, soudainement mis à la une des journaux, purifie l’atmosphère viciée par les rumeurs de la cité phocéenne.

Une vingtaine de personnes, dont le frère du président du conseil général, ont été entendues par les gendarmes dans le cadre de l’enquête sur les marchés publics. Les paris sont ouverts sur les prochaines (…)

L’enquête sur les attributions de certains marchés publics à Marseille s’accélère. Le frère du président du Conseil général placé en garde à vue, la maison Guérini tremble.

Les filets judiciaires se rapprochent du premier cercle des Guérini. Où les enquêteurs croient reconnaître le goût du grand banditisme. Voire la patte de Bernard Barresi, légende du milieu marseillais.

Malgré la victoire de l’OM en finale de la coupe de la Ligue, les affaires continuent d’empoisonner le petit monde politique. Et le Muselier de se prendre les pieds dans le Guérini.

Juste avant de dévoiler qu’une enquête était lancée sur le marché des ordures à Marseille, Bakchich avait rencontré le croque-mitaine des poubelles et du PS local, Alexandre Guérini, le frère du président du conseil (…)

Début octobre, un juge a été saisi pour enquêter sur les marchés publics des ordures à Marseille. Depuis les révélations de Bakchich, l’enquête s’accélère, les perquisitions se succèdent, la première audition (…)

Une enquête est en cours sur l’attribution des marchés publics des ordures à Marseille. Empêtrés dans les sacs bleus : le patron du PS local Jean-Noël Guérini et son frère Alexandre, qui gère deux décharges dans le (…)