Tweets by @Bakchich

Vous êtes ici

«L'Express» et le people: réunion de la SDR demain

« L’Express » et le people : réunion de la SDR demain. Si les ventes de L’Express de ce jeudi 14 février cartonneront de manière certaine, avec la première interview de Carla Bruni en Première dame et les propos controversés sur le SMS de Nicolas Sarkozy à Cécilia (« qu’en aurait-il été de la dénonciation des juifs pendant la guerre ? »), la Une ne fait pas que des heureux au sein de la rédac. Une réunion de la SDR, prévue pour vendredi, a prévu d’aborder fermement la « peopolisation » de L’Express et les relations du directeur du journal Christophe Barbier avec Carla. Les deux, à entendre Barbier et à lire son blog, sont « amis ». Alors un « ami » qui interviewe une « amie », est-ce encore du journalisme ?

Le juge Bruguière vise Bruxelles. L’ex-magistrat Jean-Louis Bruguière, ancien juge d’instruction spécialisé dans l’antiterrorisme, avait quitté le tribunal de Paris pour embrasser une carrière politique du côté de l’UMP. Candidat aux élections législatives de juin 2007 à Villeneuve-sur-Lot, il a été battu. Depuis il espérait un poste important dans la Sarkozie, par exemple comme conseiller chargé de la coordination du renseignement, à l’Elysée. Mais le poste est déjà très convoité et les chances de Bruguière s’avèrent plus que faibles. Du coup, un brin dépité, récemment dépourvu de ses flics ange gardiens qui le suivaient comme une ombre depuis toujours, il songe à s’installer à Bruxelles, pour monter une structure de veille et de conseil européen. Si la France ne le désire plus, au moins la Belgique saura-t-elle l’occuper.

Manif de journalistes de Prisma Presse. Belle ambiance ce main jeudi 14 Rue Daru, à Paris, au siège de Prisma Presse. De 200 à 300 salariés du groupe de presse se sont levés du mauvais pied pour manifester devant l’immeuble de la direction. La faute à des négociations salariales un peu difficiles. Les pontes du groupe de médias (Femme actuelle, Geo, Voici, Gala) n’ont proposé qu’une augmentation de 1,2% des salaires. Un peu court certes, mais suffisant pour transformer les journalistes du groupe en dangereux manifestants.

Delanoë pompe Tibéri. A Paris, les socialistes n’ont peur de rien. Surtout pas d’usurper les bonnes idées et les beaux projets des autres. Ainsi, l’édition du samedi 9 février 2008 de L’hebdo des socialistes, le magazine des adhérents du PS, consacre sa Une à un dossier « Les socialistes s’engagent sur le logement », illustré par une grande photo d’un « immeuble végétal de l’office HLM de la ville de Paris ». Le lecteur, naïf, en déduit que ce splendide bâtiment écologique est la concrétisation des engagements de Bertrand Delanoë à Paris. Que nenni, renseignements pris auprès de l’architecte, Edouard François, pionnier de l’architecture végétale, cet immeuble dénommé Tower Flower a été commandé « en 1999, et le projet sélectionné suite à une consultation ». Ladite construction de l’office HLM a donc été commandée par l’équipe municipale précédente, dirigée par Jean Tibéri ! L’actuel maire de Paris aurait-il fait si peu de choses qu’il lui faille revendiquer tous les projets de la précédente municipalité ?

Martinon étonne ses (quelques) amis. Le porte-parole de l’Elysée, ex-candidat à Neuilly, leur répète
qu’il n’en veut ni à Nicolas Sarkozy ni à Jean. Pour
lui, le seul responsable de sa déconvenue, c’est
Arnaud Teullé. « Il m’a mis un coup de poignard dans le
dos »
, affirme-t-il. David Martinon et l’un
des innombrables conseillers du château sont comme qui
dirait à couteaux tirés. Et Martinon jure qu’il n’est
pas maso.

Bakchich a traversé la manche pour se retrouver dans les pages du Guardian, LE journal anglais de référence en Grande-Bretagne. Le quotidien a repris les sources de Bakchich, en le citant d’ailleurs, concernant le mystère de la grosse commission sur le transfert de Drogba de l’OM vers Chelsea. Lisez donc article sans tarder, in English of course ! : Agent in Drogba deal claims he is victim of smear campaign.