Tweets by @Bakchich

Vous êtes ici

NACH-MITTAL

Eh bien dites donc, chers gaulois, en plus de la crise économique et sociale, malheureusement, vous vous tapez bien des soucis.

Vu d’Afrique, les promesses que votre Kaïser SarkocO avaient faites il y a encore un an aux sidérurgistes de Gandrange se soldent par de bien vilaines et grosses déceptions.

Certes votre Nicolas a tété le biberon du grand JacquO et de son parrain Pasqua pour lequel « les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent », mais les pauvres salariés des aciéries rachetées avec à la clé avec moultes promesses par l’indien Mittal, laissant les salariés bien cocufiés ! A la place de tous les autres, genre Continental, qui entendent les péroraisons des ministres du gouvernement.

Mais là où vos compatriotes de France deviennent encore plus énervés et on peut les comprendre, c’est lorsqu’on constate, en plus, que les parlementaires d’une forte majorité à l’Assemblée Nationale sont capables d’être absents d’une séance au cours de laquelle un texte législatif important devait être enfin voté. Autrefois, de vieilles dames militantes et efficaces comme Anne Braun et Denise Métayer, avec leurs équipes rabattaient en séance des députés et non des moindres comme Michel Debré ou Maurice Couve de Murville, anciens premiers ministres, et pléthores de députés de base, pour qu’ils fassent simplement leur métier de soutien à la majorité de votre premier ministre. Aujourd’hui, on sent bien que dans le système de la pétaudière sarkozienne, les Accoyer, Copé, ou autre Karoutchi ne sont plus capables de rassembler des votants pour les textes du gouvernement de François Fillon ou de la ministre Christine Albanel : autres temps, autres mœurs….

Au même moment, sur notre cher continent africain, notre sœur, votre Ségolène Royal, demande pardon pour le discours de Dakar.

En ce jeudi Saint, fête de la Pâques pour les juifs, et commémoration de la Cène pour les chrétiens, nous pauvres africains, nous en sommes à nous demander où sont vos valeurs de cohésion, de rassemblement et de solidarité.