Tweets by @Bakchich

Vous êtes ici

Décapilotade

Mes pauvres amis Gaulois, vu d’Afrique, votre petit royaume de Sarkoland semble traverser une zone d’intenses turbulences et d’agitations trop graves. Cela n’a plus rien à voir avec l’effervescence chronique qui troublait autrefois notre grand Empire colonial. Rien de commun non plus avec les entourloupes de votre Vème République que dominèrent successivement le Général de Gaulle, Chef de la France Libre, puis deux Auvergnats dont nous avons oublié les noms à Bouaké, et François Mitterrand le cagouillard, avec force et tranquillité.

Au final, la Vème fut soldée (avant liquidation totale par le carré d"’in", Seguin, Jospin, Raffarin et Villepin) par Grand JacquO que votre maxi Kaïser SarkocO a qualifié, voilà peu de temps, de roi fainéant ! On croit rêver ! Alors qu’avec la dissolution Néron-Villepin foireuse de 97, les 35 heures Jospin-Aubryeuses et Strauss-Kahniennes, le terrassement de Le Pen en 2002, les voyages au Japon des sumos et le refus de la guerre Bush en Irak, guerre souhaitée par Sarkozy et ses secrétaires d’Etat Devedjan et Lellouche, on ne peut quand même pas dire que le corrézien Chirac rechignait à la tâche.

Sarkozy et Tonton Mitterrand

De ce Sarkozy-là, Tonton Mitterrand, forgé par la Francisque, l’Observatoire et la Justice en Algérie, avait dit : « Un garçon doué pour trahir, mais cela ne suffit pas ! ». Méchanceté du Président Mitterrand qui pourtant avait aboli la peine de mort et instauré la cohabitation à la française. Ce qui vous donna, chers Gaulois, la gigantesque chance de connaître le brelan de valets du roi Grand JacquO : Sir Edward, Seguin le grognon et Charles Pasqua du 9-2 (SAC et Ricard, Corse et police, impasse, paire et manque, rien ne va plus les jeux sont faits…)

De Sarkozy, encore petit Nicolas, et les deux Patrick, déjà Devedjian et Balkany, Pasqua l’avisé disait, lui, en ricanant jaune, jaune comme Ricard (meilleur ami de l’eau !) : « Avec des amis comme ça, on n’a pas besoin d’ennemis ! » Comme quoi dans la rouerie, Oncle Charles et Tonton Mitterrand se rejoignaient ! Redoutables !

Mais dans votre dé capilotade d’aujourd’hui, mes petits franchouillons, il ne s’agit plus de quelques sauts de haies, de vrais-faux passeports, de tours de passe-passe ou de coups tordus : embrouilles, magouilles, fripouilles dans votre petit royaume que Carton qualifie de principauté, ces turbulences tragiques et cette dé capilotade française sont ressenties douloureusement en Afrique. Car nos Vieux et nos Pères de la très ancienne France d’Outre-mer, outre leurs galipettes et leurs frasques de toubabs parfois rigolos mais souvent tragiquement lâches, ne nous avaient pas préparé à tant de ridicules pantalonnades et pourtant…

De Gandrange aux rives de la Méditerranée

« L’Algérie, c’est la France ! » clamait l’illustre François Mitterrand. Il va bientôt avoir raison. A moins que Votre futur Premier Ministre putatif, Eric Besson, un garçon, lui aussi doué pour transgresser, ne nous réalise rapidement les Etats-Unis de l’Union pour la Méditerranée. Car il est temps pour vous que, petits frankouis et sarkouis, votre Maxi Kaïser SarkocO relève le débat et le niveau des promesses… Après les flops de ses visites inutilement respectées en Lorraine et surtout à Gandrange et l’incroyable décalage de ses réponses dans la gazette du Figaro de Dassault et Mougeotte, le monde s’interroge.

Passe encore que la fin du feuilleton Clearstream accable autant Lahoud, Sarkozy et Alliot-Marie que Villepin et Gergorin. Enfin, Nicolas plaide coupable et précise qu’il aurait mieux fait de se taire : touchant ! Passe aussi le fait que les aventures thaïlandaises de Tonton Fredo aient réconcilié Marine, Hamon et la boxeuse de quarante ans…. Passe enfin que votre tout puissant et respecté empereur pousse l’extrême et bienveillante générosité jusqu’à vous offrir la grâce d’être aménagés et développés à, autour et derrière la Défense par son inestimable fils de Marie.. 

Petits mensonges entre amis : chômage, impôts et Jean Sarkozy

Ce qui ne passe pas chez mes interlocuteurs gaulois ce sont le chômage, les impôts et l’insécurité grandissante. Votre Kaïser , comme Giscard, ne comprendra t-il pas que les familles sont exaspérées par le niveau de chômage et les impôts nationaux et locaux délirants ? « Je ne vous mentirai pas, je ne vous trahirai pas », qu’il disait le gars ! Il est temps que dès 2012, le Prince héritier Jean assume la plénitude de tous les pouvoirs en France. « Il va falloir nettoyer les écuries d’Augias », Devedjian dixit.

Ce que Jean-Christophe-Papa-m’a-dit, fils de Tatie Danielle, n’avait pas réussi à faire en Françafrique, Jean de Marie, lui, après la décapilotade, s’engage à soutenir, perinde ac cadaver… comme pour Martinon !

Lire ou relire sur Bakchich.info :

Le spectacle, chers Gaulois de l’Union européenne, que vous offrez à mes frères et sœurs d’Afrique est assez réconfortant.
De retour d’Aquitaine, le Prince Pokou examine au télescope les tirs de roquettes des deux rives de l’Atlantique entre Villepin et Sarkozy.
SAR Le Prince Pokou revient sur la mort de Pierre Christian Taittinger et le carnage de Guinée.