Tweets by @Bakchich

Vous êtes ici

La peine de Khalid confirmée en appel

Après maints reports, la cour d’appel de Casablanca a finalement confirmé mardi 29 décembre la peine de 4 ans de prison avec sursis prononcée en octobre contre Taoufik Bouachrine, le directeur du quotidien Akhbar Al Yaoum et le caricaturiste et collaborateur de Bakchich Khalid Gueddar.

Le 26 septembre, Akhbar Al Yaoum avait publié un dessin de Khalid, une caricature d’un membre de la famille royale, le prince Moulay Ismaïl, cousin du roi Mohammed VI, sur fond de drapeau marocain.

La cour d’appel a également confirmé les amendes de 50.000 dirhams (environ 4.400€) prononcées contre chacun des deux journalistes pour "atteinte à l’emblème du royaume".

La cour d’appel avait confirmé les amendes de 3 millions de dirhams (270.000€) de dommages et intérêts à verser solidairement au prince, pour manquement au respect dû à un membre de la famille royale, ainsi que "la fermeture définitive des locaux" du journal. Mais le prince a dispensé les condamnés du versement des amendes, selon Me Kettani, du barreau de Casablanca.

Bakchich continue bien sûr de les soutenir.

----------

De l’usage de la grâce royale au Maroc

Au Maroc, les tribunaux rendent justice au nom du roi. Parmi les prérogatives du souverain figure la grâce royale. Elle est accordée à sept occasions dans l’année : lors des trois fêtes religieuses de l’Aïd el Kébir, de l’Aïd el Fitr et le Mouloud et lors de quatre cérémonies nationales (manifeste de l’Indépendance, fête du Trône, commémoration de la révolution du roi et du peuple et la fête de la jeunesse). Chaque année, ce sont donc des centaines de Marocains qui sont graciés par sa majesté (prisonniers de droits communs, islamistes condamnés pour terrorisme, journalistes…), avec une nette prédilection pour les islamistes. Des records ont été battus au lendemain des attentats de Casablanca de mai 2003 : alors que la justice marocaine avait condamné des dizaines d’islamistes présumés à de lourdes peines de prison, la plupart ont été graciés par Mohammed VI. Cela a suscité un débat au Maroc sur les grâces royales qui servent à palier les injustices de la justice. Mais à mon sens cela n’est pas valable puisque le Palais n’envisage pas sérieusement de réformer l’institution judiciaire et la justice se rend au nom du souverain.

Au Maroc, le roi est sacré
Au Maroc, la monarchie est de droit divin et le roi est sacré. Le Palais l’a durement fait savoir fin juillet à l’hebdomadaire Tel Quel et au quotidien français Le Monde. Ce dernier a été interdit au Maroc et tous les exemplaires de Tel Quel ont été détruits car ils publiaient un sondage sur la popularité de Mohammed VI. Et qu’importe que ce sondage révélait que 91 % des Marocains plébiscitent leur roi !

Toute sa famille aussi est sacrée
Outre le fait que Khalid Gueddar comparaît en justice suite à une plainte du prince Moulay Ismaïl (frère de Moulay Hicham et cousin de M6), une autre histoire illustre la sacralité de la famille royale y compris pour ses plus indignes représentants. Ainsi la tante de M6 (Bakchich lui a consacré un article : http://www.bakchich.info/La-tante-de-Mohammed-VI-et-ses,07478.html#at) a réussi à faire condamner le directeur du quotidien Al Michaâl et des représentants de l’association des droits de l’homme AMDH à 3 mois avec sursis et à une lourde amende pour avoir raconté qu’elle avait défiguré une avocate dans un accès de colère et terrorisait les habitants de la région où elle habite. Des médias étrangers s’étaient pourtant fait l’écho de cette affaire.

Ci-dessous tous les articles de Bakchich pour en savoir plus sur les mésaventures du caricaturiste Khalid Gueddar, du journaliste Taoufik Bouachrine et de leur journal Akhar Al Yaoum


Le caricaturiste de Bakchich Khalid Gueddar sera jugé au Maroc vendredi pour un dessin représentant le prince Moulay Ismaïl. Il risque entre 3 et 5 ans de prison. Manifestation jeudi à 11h devant l’ambassade du Maroc à (…)

Le caricaturiste de Bakchich sera jugé au Maroc le 19 octobre pour un dessin accusé d’atteinte au drapeau. Chaque jour, un dessinateur lui apporte un soutien illustré. Aujourd’hui : Bearboz.

Lire ou relire les courriers de soutien à Khalid Gueddar des lecteurs de Bakchich :

Le caricaturiste de Bakchich, du Journal Hebdomadaire et d’Akhbar al Yaoum, Khalid Gueddar, a été retenu et interrogé par la police marocaine pour avoir dessiné un membre de la famille royale. Le journal Akhbar al Yaoum a été fermé. Courriers de (…)

Khalid en vidéo


On ne badine pas avec le roi au Maroc. Notre caricaturiste Khalid Gueddar a été remercié du groupe de presse marocain Al Massae. Son pêché : avoir dessiné Mohammed VI dans Bakchich. Il raconte via (…)

Lire ou relire les bandes dessinées de Khalid Gueddar sur Bakchich.info :


Mohammed VI est un épicurien. Malgré le poids de ses responsabilités, sa majesté sait se divertir. Un épisode mis en images par Khalid Gueddar.

Conseillers du roi, un métier à haut risque. A l’été 2006, Mohammed Moatassim, vénérable conseiller en charge du lourd dossier du processus d’autonomie au Sahara occidental, en a fait l’amère expérience.

Sa MaJet-ski Mohammed VI rencontre de petites contrariétés sitôt qu’il enfile ses Habits de roi. Un épisode mis en images par Khalid Gueddar.

Cette semaine, suite des aventures de Mohammed VI en BD. Le roi est en colère parce que l’Union européenne impose son programme de vol au Maroc

Cette semaine, suite des aventures de Mohammed VI en BD. Au volant de sa voiture de course, le roi peste contre les infrastructures de son royaume enchanté.

Pour avoir écrit sur le tableau noir de sa classe : « Dieu, la Patrie et le Barça ». un jeune ado de 18 ans fut condamné à un an de prison avant d’être grâcié. Un épisode mis en images par Khalid.

Cette semaine, le caricaturiste Khalid se penche sur les longs et nombreux séjours que Mohammed VI effectue en France.

Et voilà le 4ème épisode des aventures de Mohammed VI, le roi qui ne voualait plus être roi, par notre vedette Khalid Gueddar.

Troisième épisode des aventures en bandes dessinées de Mohammed VI, le roi qui ne voulait plus être roi.

Le nouvel épisode des aventures de Mohammed VI, le roi qui en voulait plus être roi… et qui veut créer un parti pour son ami Fouad Ali-El Himma.

Chaque semaine, Bakchich met en images les tribulations de Mohammed VI. Roi du Maroc, commandeur des croyants, héritier d’Hassan II, descendant d’une dynastie vieille de plusieurs siècle, cela fait beaucoup pour un seul homme. Surtout quand sa plus (…)

Solidarité avec Khalid : les dessins publiés sur Bakchich.info :

Dessin du 14 octobre

Sa majetski le roi du Maroc - JPG - 150 ko
Sa majetski le roi du Maroc
© Bearboz

Dessin du 12 octobre

 - JPG - 108.1 ko
Bearboz
 - JPG - 51.2 ko

Les dessins des 9 et 10 octobre

 - JPG - 18.6 ko
 - JPG - 112.3 ko
© Marc

Le dessin du 8 octobre :

Pour Khalid - JPG - 31 ko
Pour Khalid
© Oliv’

Le dessin du 7 octobre :

 - JPG - 51.2 ko
© Pakman

Le dessin du 6 octobre :

POur Khalid - JPG - 37.5 ko
POur Khalid
© Pier’

Le dessin du 5 octobre :

 - JPG - 64.2 ko
© Pakman