Tweets by @Bakchich

Vous êtes ici

11 septembre, la chanson de la conspiration

Dix ans plus tard, les conspirationnistes du 11 Septembre ne sont pas décidés à lâcher l’affaire. Et ils semblent avoir compris que l’union fait la force :
En effet, l’association « 1500 architects & engineers for 9/11 », regroupant comme son nom l’indique, 1500 « pointures » américaines, architectes et ingénieurs, prend de l’ampleur. L’idée fondatrice de leur combat : Après études minutieuses, ces experts affirment que la chute des Twin Towers et du Salomon’s Building (Tour 7) résulte d’un effondrement contrôlé par dynamitage.

 - JPG - 24.6 ko

 
Outre des interviews et recherches fouillées et argumentées, on trouve sur leur site un grand nombre de questions en suspens concernant la tour 7, supposée s’être effondrée après un incendie, bien qu’elle n’ait été heurtée par aucun avion. Selon ces experts, l’acier ne fond qu’à une température de 1400 degrés ; or selon eux, un incendie d’habitation avoisine en général les 800 degres.

On ne peut pas tromper 1500 experts, 1500 fois ?

 
Sur leur site Internet, ils dressent une liste de leurs arguments-clés : Un déclenchement soudain de l’effondrement, des sons d’explosion au rez de chaussée une seconde avant l’effondrement du bâtiment, un effondrement symétrique à la vitesse de la chute libre, l’implosion et l’effondrement total dans les fondations, la confirmation de leur thèse par le professionnel européen le plus reconnu en démolition contrôlée, et enfin la préconnaissance de l’effondrement par les médias, le NYPD et le FDNY ; la Police aurait semble t-il évacué les lieux sous prétexte d’un risque de chute près d’une heure auparavant, alors que l’incendie n’était pas encore déclaré dans les étages inferieurs…

Alors, 1500 experts can’t be wrong ?

 En aout 2008 et après 3 ans d’étude, le National Institute of Standards and Technology (NIST) a bien publié un rapport affirmant qu’un incendie est la cause de l’effondrement de la tour 7 le 11 Septembre 2001… c’est un euphémisme de dire que ses conclusions sont furieusement contestées.

Pétition en chanson

 
L’association 1500 architects and engineers for 9/11 truth appelle à la signature d’une pétition en ligne, qui compte déjà 13077 sceptiques en plus des 1571 ingénieurs et architectes reconnus. Un manifeste pour la vérité sur le 11 Septembre qui demande au Congrès l’ouverture d’une vraie enquête indépendante.

Une chose est sûre : l’association a déjà trouvé son hymne officiel, par la voix de Martin Noakes. Ce musicien américain a composé une chanson sur les mystères du « Building 7 »
 
En VF, ça donne ca :
« Il y a un million de raisons pour lesquelles je n’y crois pas

Il y a un million de raisons qui font que ça ne peut pas être vrai

Un incendie ne peut faire fondre l’acier, la température n’était pas assez élevée

Sur 19musulmans (dans les avions), 7sont toujours vivants

11 septembre, 11septembre, qu’est t-il arrivé à la tour 7 ?

Les tours sont tombées avec tant de précision, le feu n’est pas assez chaud pour les faire s’écrouler »
 

 
Voilà un titre qui devrait tourner en boucle sur les ipods de Matthieu Kassovitz et Jean Marie Bigard …

A lire ou relire sur Bakchich.info


10 ans après les attentats du 11 septembre, l’Amérique est encore traumatisée

Deux journalistes ont rencontré des agents du F.B.I. en fonction pendant les attentats du 11 septembre 2001. Des témoignages passés presque inaperçus, dont Bakchich diffuse des extraits.

« Bakchich » publie en exclusivité les bonnes feuilles d’« Au nom du 11 septembre… », un ouvrage de journalistes et d’universitaires sur les dérives de la lutte contre le terrorisme des démocraties (…)