Tweets by @Bakchich

Vous êtes ici

Rap Conscient, controverses et Illuminatis: Rencontre avec Rockin' Squat

Le micro à la main, le retour de l’Assassin: Rockin’ Squat, c’était mieux avant?


Rockin’Squat… ce seul nom suffit à  une certaine génération pour se retrouver 20 ans en arrière, vautré dans un canap avec son crew (Incluant Solo Dicko, dont Bakchich retracait le passionnant parcours en Février dernier), quand on est tous tombés dans le Hip Hop. Avec Assassin et des bombes comme “Note mon nom sur ta liste”Shoota Babylone”, “L’Etat Assassine” … direct certains ont mangé perpète. Ceux-là ont suivi Rockin’ jusque dans l’univers puissant et cosmopolite des ses ‘Confessions d’un enfant du siècle’ , feu d’artifice de collaborations éclectiques. Trilogie exubérante et foisonnante. Kiff musical, c’est clair; bien dark (Black Rio ou Shoota Babylon 2, au clip realisé par le talentueux Mohamed Mazouz, à qui nous consacrions un portrait en trois volets l'an dernier) ou carrément braziou (O mundo e para vocé  avec Olodum, groupe brésilien de batucada).

Mais alors voilà, le truc c’est qu’il commence à nous parler d’Illuminatis et à insister lourdement, et là on est quelques uns à tiquer…

Les médias n’ont pas attendu qu’il se fasse l’apôtre des théories du complot pour lui couper la parole, qu’il n’hésite pas, à raison, à prendre de force comme chez Denisot en 2008 où il chante “France à fric”  quant on ne lui avait autorisé que “Enfant d’la balle” (chanson sur son père, politiquement correcte et people en prime, bref idéale pour le prime).

La liberté d’expression, c’est la moindre des choses que l’on puisse accorder à celui qui en a tant été le Hérault. Réticents à le suivre dans ce trip un peu lourdingue, on est allé lui demander  ce qu’il en pensait. A l’occasion du concert du Assassin Live Band au Casino de Paris (le 2 décembre), open mic à Rockin.. Mais avec Pannonica qui joue les cailloux dans la chaussure. Bakchich style quoi!

 

100% live

Tu as entamé une tournée avec une nouvelle formation, le Assassin Live Band. Que du beau linge! Tu t’es fait plaisir!

Rockin’Squat : Oui, j’ai monté cette formation avec Cheick Tidiane Seck, organiste malien, virtuose de la musique contemporaine, autour de nos deux personnalités. On n’a convié que des musiciens de qualité : Marque Gilmore (inventeur de la drum & bass, il a collaboré avec des artistes comme Roy Ayers, Parliament / Funkadelic ou le pianiste cubain Omar Sosa.), Madou Koné (joueur de djembé ivoirien), Kaabi Kouyaté (auteur compositeur interprète guinéen, fils du chanteur Kouyaté Sory Kandia), Ahmed Fofana (musicien multi-instrumentiste, arrangeur, metteur en scène mais aussi griot, il a réuni dans sa musique style mandingue, jazz,  blues, chants griots et même électro) ou encore Momo Hafsi (bassiste, il a notamment joué avec Mori Kanté, Keziah Jones, Tony Allen et Archie Shepp). C’est une première pour moi d’être en 100% live sur scène, je voulais le faire depuis longtemps mais j’attendais de pouvoir le réaliser avec un niveau de création sans limite. Et cette équipe, qui m’a fait l’honneur de répondre présente à mon invitation, me le permet. Quand on sait que ces musiciens jouent avec Herbie Hancock, Stevie Wonder, Santana ou Björk, je me dis que je suis en train de réaliser quelque chose d’historique et, surtout, un tournant dans ma carrière.

On jouera le 2 décembre au Casino de Paris, il faut d’ailleurs noter que c’est la 1ère fois qu’un groupe de Hip Hop s’y produit.

 

ASSASSIN LIVE BAND "La tournée 2012" Teaser Officiel

 

D’autres dates après Paris ?

Oui, il y aura avec cette formation des dates en 2013, surtout dans les festivals.

Un nouvel album?

Mon prochain projet est un album solo prévu pour la toute fin 2013. C’est surtout là dessus que je me concentre. Entre temps il y aura un CD/DVD du Tour ASSASSIN LIVE BAND dont on vient de parler. Car c’est tellement différent et surprenant qu’il faut que je le partage et le grave en images pour l’éternité.

 

Rockin’ Squat, rappeur conscient et engagé sur le terrain

Au delà de tes lyrics, tu as toujours également agi concrètement, sur le terrain, notamment en t’impliquant dans plusieurs associations telles que le Comité contre l’Esclavage Moderne ou l’AFFLID (Association des familles en lutte contre l'insécurité et les décès en détention). Aujourd’hui tu vis au Brésil, quels sont tes combats actuels ?

Rockin’Squat : Là où je suis en ce moment, dans l’Etat du Mato Grosso du Sud, il y a un massacre permanent du peuple indigène sans que personne ne fasse rien. Les autorités brésiliennes laissent faire, ne condamnent pas les fazendeiros qui spolient la terre des indiens sans aucune vergogne (ndlr : grands propriétaires terriens exploitant de gigantesques domaines appelés fazenda, l’équivalent brésilien des haciendas ; au Brésil moins de 1 % des exploitants occupe plus de 40% de l'espace agricole). On se croirait de retour à l’époque de Cabral (ndlr : conquistador portugais considéré comme le découvreur du Brésil). Il y a des assassinats tous les jours dans les tribus Guarani-Kaiowás, pareil chez les indiens du Maranhao ou les Wayana de Guyane française. Il y a aussi le problème du barrage de Belo Monte sur le fleuve Xingu que je suis de très près, et où se joue un enjeu économique et écologique qui concerne la planète entière (ndlr : la construction de ce barrage, qui devrait être le troisième plus grand au monde, par le consortium public Norte Energia est contestée depuis les années 80, notamment par Sting en son temps, et jusqu’à aujourd’hui par les associations de défenses des droits des autochtones comme Xingu Vivo ). Ou encore l’aquifère de Guarani que les sociétés occidentales veulent privatiser à tout prix (ndlr : troisième réservoir d'eau souterraine mondial, sa surface est estimée à près d’1,5 millions de km2 et il s'étend sur quatre pays : Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay). Je suis bien sûr aussi horrifié par rapport à la politique d’Israël face au peuple palestinien et la reprise des bombardements sur la bande de Gaza, le cauchemar continue…

 

L’Odyssée suit son cours… sans nous?

Une partie de ton public peut être gênée par ton engagement dans la promotion de théories dites “complotistes”,  comme la théorie des Illuminati.

Rockin’Squat : Tu fais ce que tu veux mais surtout ce qui te semble bon pour toi. Moi personnellement je n’ai jamais cherché à ce qu’un artiste me représente à 100%, je prends ce qu’il y a de bon chez ceux qui m’inspirent et ce que je n’aime pas chez eux je le laisse de côté, sans pour autant crier au désespoir dès qu’ils font quelque  chose qui ne va pas dans mon sens. Sache qu’un artiste qui se respecte ne fait jamais rien par rapport à un public, il crée, c’est déjà beaucoup dans ce monde où l’artisanat, face à la mondialisation, n’a plus sa place. Je suis libre de faire, et j’en profite, en aucun cas je ne me pose la question de « Est-ce que ça va plaire ou pas ? ».

 

Tu revendiques le statut de “relais de l’info”, mais aujourd’hui ton message me parait brouillé par ces références. Pour moi, elle remettent en cause ta crédibilité alors que je te considérais comme une source d’information fiable. Que souhaites-tu dire à ceux qui partagent ce ressenti?

Rockin’Squat : Si pour toi des titres comme « América sem Norte », « La Lutte du Siècle », « France à fric » ou « Bon Appétit » sont des messages brouillés, c’est sûr qu’on n’est pas sur la même longueur d’ondes. Mais à vrai dire ce n’est pas grave, car je ne cherche pas à faire l’unanimité et encore moins à être crédible aux yeux de gens que je ne connais pas. Je sais ce que j’écris, et pourquoi je l’écris. Ceux qui sont concernés au premier chef le savent. D’autres, comme toi, restent bloqués sur les titres comme « Le Pouvoir Secret » & « Illuminazi 666 ».

 

Zingue, Zougue, Zam l’undaground s’exprime

A entendre ces théories millénaires, on se sent écrasé, ça donne pas vraiment envie de se lever de son canapé et de faire quelque chose. Et puis faire quoi? Relayer le message des anti-Illuminati encore et encore et encore? A quoi bon? Quelles solutions ils proposent?

Il y a des milliers de gens, dans les rues, partout dans le monde depuis des mois, des dizaines de milliers de gens qui réinventent des manières de produire, de partager, de coopérer… est-ce que ce n’est pas plus important de participer à ces élans, de faire connaître cette incroyable diversité de réponses proposées que de savoir si les Rothschild foutent la merde par pur appât du gain ou par amour du Sheitan?

Je trouve que les Illuminati etc. divisent aujourd’hui des forces qui devraient travailler de concert à construire une nouvelle manière de vivre ensemble. Tu en penses quoi?

 

Rockin’Squat : Dans la vie, aucune chose n’est plus importante qu’une autre, la seule chose que l’on doit avoir comme point de référence et qui est inéluctable est la Mort, de là tout s’accorde. Dans nos sociétés occidentales on parle comme si nous étions importants et éternels, donc on se permet de dire, ça c’est plus important que ça, moi je ferais comme ça et pas comme ça, etc…C’est pour cette raison que mon œuvre a aussi en elle des musiques comme « Eternel Apprenti », « Une Façon de vivre », « Le Temps et l’instant » ou « Aimer sans posseder »). Car un combat a toujours besoin d’équilibre.

Les personnes qui sont la tête dans le guidon sur les Illuminatis et qui n’ont rien d’autre en bouche ne m’intéressent pas, sans que pour autant je rejette tout en bloc comme si aucune élite ne contrôlait le monde. Le fonctionnement moderne des banques privées, qu’on le veuille ou non, vient des Rothschild. La crise n’est pas une fatalité, elle est organisée pour que s’engraissent ceux qui sont déjà assis sur des montagnes d’or. On crée de l’argent pour faire naître des dettes, de l’inflation et enfin des intérêts et donc des bénéfices pour ces mêmes banques. Mayer Amschel Rothschild (fondateur de la dynastie banquière des Rotschild dans la deuxième moitié du XVIIIème siècle, il a été consacré 7ème homme d’affaire le plus influent de l’histoire par le magazine américain Forbes) a su très vite prendre le contrôle de la monnaie mondiale en finançant la banque d’Angleterre puis ensuite la 1ere banque centrale américaine First National Bank of the United States (banque centrale privée crée par le Congrès Américain en 1791, sous la présidence de Georges Washington, pour une durée de 20 ans, sur proposition d’Alexander Hammilton, alors secrétaire du Trésor, et malgré l’opposition de Thomas Jefferson, alors Secrétaire d’Etat qui la jugeait anticonstitutionnelle. Hammilton a, entre autre, argué que cette banque était une « personne artificielle » pour réfuter certains arguments) qui deviendra par la suite la Federal Reserve Bank (ou Fed, banque centrale des Etats-Unis créée en 1913, sous la Présidence de Woodrow Wilson par le Federal Reserve Act. Elle décide de la politique monétaire américaine et supervise le système bancaire. Elle est indépendante des institutions politiques, même si les 7 membres de son bureau sont nommés, pour un mandat de 14 ans non-renouvelable, par le Président et le Sénat). Toute l’économie mondiale aujourd’hui encore découle de ces privatisations bancaires. Là on n’est pas dans des délires pseudo-sheitanesque ! C’est de l’histoire ! Aujourd’hui j’invite mon public à se pencher sur PIPA, SOPA, DSA, NDAA, ACTA, vous verrez ce ne sont pas que des lettres de l’alphabet !!!

(PIPA: ‘PROTECT IP Act’ ou ‘Preventing Real Online Threats to Economic Creativity and Theft of Intellectual Property Act of 2011’, littéralement Loi de 2011 sur la prévention des menaces en ligne réelles sur la créativité économique et le vol de la propriété intellectuelle » ; TSA : ‘Transportation Security Administration’ (agence nationale américaine de sécurité dans les transports) ; SOPA : ‘Stop Online Piracy Act’ ; NDAA: ‘National Defense Authorization Act’ ; ACTA : ‘Anti-Counterfeiting Trade Agreement’ ou accord commercial anti-contrefaçon (ACAC)).

 

Expérience de pensée: Et si, en fait de complot, les Rothschild (ou n’importe quelle multinationale ou famille friquée) avaient inventé les Illuminati pour diviser les forces vives?

Rockin’Squat : L’éducation est la clef, chercher n’a jamais fait de mal à personne, trouver peut-être beaucoup plus dur à digérer !!!

 

Bon ben à chacun de se faire sa p’tite idée donc. En attendant moi, j’ai beau râler, le 2 décembre au Casino de Paris, y a pas à tortiller j’y s’rai!

 

Assassin/Rockin’ Squat Feat. Cheick Tidiane Seck & Live Band en concert le 2 décembre au Casino de Paris

Pour plus d’informations et vous tenir au courant des dates à venir:

http://www.livinastro5000.com/artistes/rockinsquat.html