Tweets by @Bakchich

Vous êtes ici

La résistance fait la farce

Ils sont les enfants de la télé, les enfants d’une société tout en images, qui produit et digère de l’information à la chaîne. Ils sont les enfants de Youtube, du buzz, du marketing viral. Ils sont les petits frères des militants d’Act-Up qui frappaient les esprits et choquaient l’opinion par des actions théâtralisées comme l’encapotage de l’Obélisque, place de la Concorde. Ce sont des adultes des années 2000, ceux qui cultivent ce « nouvel art de militer ».

C’est en suivant « les Désobéissants » lors de leurs stages militants, ou bien « l’Appel et la pioche », qui organise des grignotages sauvages dans les supermarchés pour inviter la clientèle à « récupérer son pouvoir d’achat » que Sébastien Porte et Cyril Cavalié, auteurs du livre Un nouvel art de militer, happenings, luttes festives et actions directes , ont étudié par le menu ces collectifs qui ne sont ni des partis, ni des lobbys.

« La multiplication des collectifs est le symptôme d’un mal-être diffus (…) » au sein d’une société qui renvoie constamment les citoyens à un sentiment d’impuissance. Face à un exécutif qui appréhende sans sourciller des grèves « dont plus personne ne s’aperçoit », les militants nouvelle génération privilégient aujourd’hui l’action directe mais prônent la non-violence et surtout la mise en scène. Des stagiaires de « Génération Précaire » qui défilent en portant des masques blancs pour dénoncer l’emploi sous-rémunéré des jeunes diplômés à la BAC (Brigade Activistes des Clowns) qui fête le 22ème anniversaire de Tchernobyl en mettant le siège d’Areva sous « sarkophage », ces collectifs se veulent actifs visuellement et surtout médiatiquement pour interpeller le téléspectateur.

A la limite de la légalité

Le livre Un nouvel art de militer, happenings, luttes festives et actions directes, tend vers une réflexion qui va au-delà de la simple prise sur le vif et du reportage, et propose une vision globale sur l’émergence d’un mouvement contestataire qui prend corps depuis quelques années déjà en France. Cette contestation répond du tac au tac et de façon éclatée à des urgences « de plus en plus variées et complexes, logées non plus dans un lieu central mais dans chaque situation ».

Ce nouvel art de militer implique de prendre la société à bras le corps, de passer du stade confortable de militant à celui d’acteur d’une tragi-comédie, et d’exercer son rôle de citoyen jusqu’à la limite de la légalité. Pour cela, « il suffit de trouver à chaque militant un rôle en accord avec ses idées et les risques qu’il est prêt à prendre, et l’action devient possible ». Contre toute attente, ces « actions peuvent générer d’importants bénéfices en termes sociaux et humains, mais elles relèvent davantage du cours normal de la démocratie que d’un véritable schéma de rupture ».

Le journaliste Sébastien Porte et le photographe Cyril Cavalié, tous deux indépendants, enquêtent, jettent un regard curieux et amusé sur la créativité, l’inventivité, l’humour et le ré-enchantement du monde permanent, mais recensent également les écueils à contourner tels la médiatisation qui se retournent souvent contre ceux qui l’utilisent à outrance.

L’ouvrage est quasiment exhaustif sur le sujet tant par l’historique et l’analyse contenue dans chaque chapitre que par les ressources photographiques prises en situation, parfois non sans périls. De plus, il foisonne de bonnes idées, notamment en réussissant à tracer la « nouvelle galaxie militante ». Une galaxie où l’écologie se fait la championne de l’alter-militantisme au vu du nombre de collectifs qui s’en réclament. Des fiches techniques sur le matériel du parfait militant, les gestes de blocage et de résistance à connaître et surtout la bonne attitude à adopter au poste sont également proposées au lecteur tenté par la néo-contestation.
Un livre d’utilité publique.

Le blog : http://citoyensdanslaction.blogspot.com/

Lire ou relire sur Bakchich.info :


Le 22 octobre prochain annonce la sortie sur les écrans du très attendu documentaire sur les Enfants de Don Quichotte. L’occasion pour Bakchich d’un tour du web non-exhaustif des vidéos activistes les plus populaires, les plus décalées ou les plus (…)

Le 16 février, la voiture d’un boss de Numéricable a renversé un grèviste salarié de la société. Un incident qui intervient alors que le 12 février, le mouvement de désobéissance civile avait occupé le siège de (…)