Tweets by @Bakchich

Vous êtes ici

Rancunier, BHL change de stratégie

Des couloirs de l’hôtel Raphaël aux bistrots bobos du quartier Latin, BHL n’en finit plus de fulminer contre cette «  petite grue » d’Aude Lancelin. C’est que l’effrontée journaliste a eu le culot de publier, en février, dans les colonnes du Nouvel Obs, un article peu flatteur pour notre chemise blanche.

Dans son livre “De la guerre en philosophie”, relevait Aude Lancelin, BHL cite Jean-Baptiste Botul, un philosophe qui, en fait, n’existe pas ! Là, l’ensemble (ou presque) des médias s’y sont mis. Quoi, notre philosophe national ne vérifierait pas ses sources ? 

Du coup, le romanquêteur en veut aussi à Denis Olivennes, directeur de la rédaction du Nouvel Obs, et œuvre désormais à un repli stratégique du côté de Marianne pour chanter sa gloire et relayer sa lumineuse pensée. Selon le philosophe dépoitraillé, donner la parole aux intellectuels serait une vieille vocation perdue de l’Obs, que l’ancien hebdo de Kahn doit récupérer.

Ce n’est pas Maurice Szafran qui l’en dissuadera : vieux complice de BHL, l’actuel patron de Marianne a passé ses vacances de Noël en compagnie de Bernard-Henri Lévy, dans sa maison à Marrakech. Le temps de botuler au soleil !

--------

A lire sur Bakchich.info :


Bernard-Henri Lévy devrait pour une fois se faire discret sur la sortie de son nouveau livre. A la page 122 de « De la guerre en philosophie », BHL cite les recherches sur Kant de Jean-Baptiste Botul… qui n’a jamais (…)

Les Fatals Flatteurs, brigade d’intervention médiatique du journal "le Plan B" a sévi, sur le site du Point, en adressant des compliments assassins à notre BHL préféré. Extraits.

Alors que son romanquête en Géorgie publié le 19 août dans « Le Monde » a perdu toute crédibilité, l’ami Bernard-Henri Lévy mérite bien un pastiche ! En exclusivité dans « Bakchich », un extrait de « Barbès Vertigo », signé Denis-Henri (…)