Ch
Logo

J’Espère Que Tu Méditeras Cette Magnifique Leçon De Sagesse (Et D'Humilité), Olivier Cyran

Publié par G Groupe X Bakchich

L’autre jour, le camarade Cyran a fait un brillantissime papier pour expliquer qu’il n’était pas complètement rendu à l’idée selon laquelle «Charlie Hebdo n’est pas raciste» – et cela, qui était d’une folle outrecuidance, ne pouvait bien sûr pas rester impuni.

Dans le nouveau numéro de Charlie Hebdo, un chroniqueur maison - Patrick Pelloux, médecin urgentiste (1) -, qui trouve «insultant pour l’équipe du journal» que des «cons» - genre cet «imbécile» de Cyran – puissent ainsi «prétendre» que cette digne publication «serait raciste», entreprend donc de démontrer qu’il n’en est rien.

Pour ce faire: PP produit, à la fin d’établir que lui-même n’est pas raciste, et que Charlie Hebdo ne l’est par conséquent pas non plus – j’espère que tu suis -, «un petit résumé» de ce qu’a été, la semaine dernière, son activité de praticien – et c’est profondément bouleversant.

Car en effet, dans ce court laps de temps: PP a  «soigné avec la même volonté de les secourir toutes les races, religions, bêtises, intelligences, tailles, formes, âges, des gentils, des cools, des pervers».

Par exemple: il a «sauvé la vie à un touriste islandais de passage à Paris».

Et ça, bien sûr: c’est une - première – preuve que Charlie Hebdo n’est pas raciste.

(Car en effet : si Charlie Hebdo était raciste, PP aurait plutôt fait le choix – certes contestable, au regard de ses obligations professionnelles - de laisser crever le sale Islandais.)

Ensuite - «plus tard» -, PP a également pris soin(s) d’«un Iranien», cardiologue de son état, qui avait fait une «embolie pulmonaire».

De sorte qu’il est fondé à demander: «Vous pensez vraiment que je pourrais être raciste en travaillant de la sorte? »

(Non, PP: personne ne le pense vraiment.

Tu es médecin, tu as soigné un Iranien – alors que tu aurais très bien pu le laisser se démerder avec ses poumons pourris, et au cul Hippocrate: il faudrait être complètement salaud pour ne pas en conclure que Charlie Hebdo n’est pas raciste.)

Puis, après avoir, donc – j’y insiste un peu lourdement, parce que c’est pas non plus tous les jours qu’on découvre de si poignants témoignages - déjà sauvé un Islandais et un Iranien?

PP, loin de se reposer sur ses lauriers (comme aurait sans doute fait un toubib raciste), a «pris en charge» l’«infarctus» d’«un mendiant roumain» qui avait «fait un malaise devant un agent de la RATP, lequel (avait) eu le réflexe d’alerter les secours».

(Je serais Olivier Cyran: je commencerais à envisager très sérieusement de m’exiler aux Kerguelen, pour y cuver la honte d’avoir douté de l’antiracisme de Charlie Hebdo.)

Vient enfin l’acmé d’une semaine incroyablement bariolée: le même PP qui a déjà empêché le trépas d’un Islandais, d’un Iranien et d’un Roumain sauve également «un jeune Français dont les grands-parents sont maliens», et qui «a fait du scooter sans casque parce que, dans les zones de misère, il faut montrer sa force et défier les lois de la nature ou de la République».

Mieux: PP reste «longtemps» avec la «famille» du sauvageon testostéroné – typique Noir des banlieues (2) – qu’un moins humaniste doc eût peut-être abandonné à sa sanguinolence.

Et pourtant: PP le héros ne se laisse jamais griser par les exploits dont il fait ainsi le récit.

Loin de lui monter vers la tête: la même humanité qui lui fait porter secours à des populations kaléidoscopiques lui fait confesser qu’il n’est cependant pas «Sœur Teresa» - puis considérer, dans un enchaînement qui justifierait assurément qu’on lui réserve un rond de serviette aux prochains meetings-contre-tous-les-extrémismes du Parti «socialiste», que «la lutte pour la laïcité est un grand sujet d’actualité dans les hôpitaux».

Il conclut: «Alors non, (Charlie Hebdo) n’est pas raciste et je connais toute l’équipe depuis dix ans et je vous garantis qu’aucun de ses membres n’est raciste ou intolérant, sauf avec les cons» - suivez mon regard.

J’espère que tu profiteras de ta longue traversée sur le Marion Dufresne pour méditer cette leçon de sagesse (et d'humilité), Olivier Cyran.

(Et s’il te reste un peu de temps: révise aussi tes classiques.)

(1) Nous l’appellerons PP, pour gagner du temps.

(2) Lire, sur ce sujet: Faudrait maintenant que Mamadou cesse de provoquer la BAC, par Éric Zemmour, Droit du sang, 2010.

Publié dans la catégorie Blogs
Sur le même sujet
Small islamophobie rc 0 Aux origines de l'islamophobie médiatique 0
1 octobre 2012 Extraits du livre de Sébastien Fontenelle sur les Briseurs de tabou. Où l'on découvre comment les...
L'Impunité Des Iraniens Devient Franchement Incommodante 0
20 septembre 2014   Je te le dis tout net : l’impunité de fait dont bénéficient les Iraniens commence à me p...
Small jpg ahmadinejad 0 Ahmadinejad suscite un tollé... chez les Occidentaux 0
21 avril 2009 Mahmoud Ahmadinejad est presque arrivé à l’heure pour prononcer son discours dans la grande salle...
La CIA éclaire sur le Sahara 0
13 août 2007 La CIA vient de déclassifier un document historique pour le moins étonnant sur le conflit ensablé...
Small bak13aoutislamophobial 3 Islamophobia (3/11) : «La religion la plus con.» 0
16 août 2013 La subtile formule de Michel Houellebecq n'est pas vraiment née du néant. Les musulmans sont les...