Ch
Logo

Quand l’affaire Patrick Dils surgit dans le scandale Tapie

Publié par G Groupe X Bakchich

« Connaissez-vous Patrick Dils, madame le ministre ? » Bousculant la sécheresse des arrêts de la Cour de cassation ou les considérations techniques sur la sentence des trois arbitres qui ont accordé un beau pactole à Bernard Tapie, un député interroge Christine Lagarde, ce mardi après-midi 23 septembre, dans les sous-sols de l’Assemblée. L’audition de la ministre des Finances par la commission des Finances prend soudain une tournure inattendue : le député Jérôme Cahuzac (PS) s’empare d’une erreur judiciaire qui a fait date et l’introduit dans le débat. « Patrick Dils a fait 15 ans de prison pour meurtre. Il a touché 1 million d’euros pour réparer l’erreur judiciaire subie », explique le parlementaire. Sans provoquer la moindre réaction de la ministre.

Bernard Tapie - JPG - 60.2 ko Bernard Tapie © Mor

Un million d’euros vite comparés, devant la commission des Finances, aux 45 millions accordés à « Nanar » pour préjudice moral, après 15 ans de procédure et quelques 9 dossiers différents ouverts dans les tribunaux. Cette somme « non imposable », a précisé Charles de Courson (Nouveau Centre), est censée indemniser Tapie et sa femme qui, a rappelé l’ex-ministre de la Ville devant les députés l’autre semaine, a beaucoup pleuré quand les curieux défilaient il y a quelques années pour visiter l’hôtel particulier de la rue des Saints-Pères, alors à vendre. Dominique Tapie a eu le temps de sécher ses larmes : le couple a décidé en juillet, comme l’a révélé Bakchich, de vendre lui-même cette belle propriété. Avec 45 millions d’euros, madame Tapie obtient de quoi se consoler. Peut-être pourrait-elle aider Patrick Dils à se reconvertir ?

D’ailleurs, combien gardera finalement Bernard Tapie une fois réglées ses dettes ? Les estimations divergent toujours. Selon Christine Lagarde, questionnée sur le sujet mardi après-midi, Tapie devrait conserver « environ 30 millions d’euros nets d’impôts ». Une somme à laquelle il faut rajouter les 45 millions pour préjudice moral, ce qui donne un total de 75 millions. Charles de Courson, rapporteur de la commission, parvient lui à 130 millions d’euros. Soit pas loin du double. Lagarde, qui persiste à assumer seule la décision de recourir à un arbitrage après que la justice avait tranché, a promis de faire parvenir pour comparaison les notes de ses services aux députés.

Lire ou relire dans Bakchich :

Tapie prépare son exil en Suisse L’ancien ministre de Mitterrand - et aujourd’hui protégé de Sarkozy - est sur le point d’acheter une belle maison dans le canton de Vaud et souhaite s’y installer. Avec, à la clé, un forfait fiscal fort intéressant… Merci Sarko, au revoir Paris (…) Bernard Tapie, un contribuable en or « J’ai rapporté beaucoup plus d’argent au contribuable que je ne lui en ai coûté », ainsi se justifiait l’ami Nanar dans « Le Monde » après qu’un tribunal arbitral a décidé qu’il devait toucher 285 millions d’euros dans l’affaire l’opposant au Crédit (…) Quand Charasse jouait au chaperon de Tapie Grand acteur devant l’éternel, Bernard Tapie remonte sur les planches ce mercredi 10 septembre, devant la commission des finances de l’Assemblée, pour s’expliquer sur le magot qu’il vient de percevoir dans le dossier Adidas. Un show qui ne manquera (…) Bernard Tapie sait encore choisir ses arbitres Les trois arbitres qui ont rendu un avis favorable à Bernard Tapie, dans l’affaire qui l’oppose au Crédit Lyonnais ne sont pas des perdreaux de l’année. Ni des hommes choisis au hasard. Mais "Nanar" a toujours eu la main heureuse avec les (…) Exclusif : Bernard Tapie reçu à l’Elysée Après les bancs inconfortables de l’Assemblée mercredi 10 septembre, Bernard Tapie a continué sa visite des hauts lieux de la République. "Nanard" a été reçu vendredi 12 septembre à l’Elysée par le secrétaire général adjoint du Palais, François Pérol. (…) Quand Tapie licenciait à tout va Alors que sans surprise, le CDR a renoncé lundi à déposer un recours en nullité contre la sentence arbitrale rendue en faveur de Bernard Tapie, « Bakchich » vous invite à redécouvrir le jeune Nanar. Avant de se reconvertir dans le théâtre, il était un (…)

Mots-clefs : , , , , , , ,

Publié dans la catégorie France
Sur le même sujet
Small jpg tapieetsarko 0 Exclusif: Bernard Tapie reçu à l'Elysée 0
12 septembre 2008 A 16h ce vendredi 12 septembre, Bernard Tapie, costard cravate sombre et teint hâlé, se baladait ...
Small jpg tapiesuisse 2 0 Bernard Tapie cherche bien une villa en Suisse, selon son ami André Guelfi 0
24 novembre 2008 « Nous sommes tous les deux en quête de villas sur les bords du lac Léman. Moi, je pense m’instal...
Small jpg tapieweb c12f1 Tapie et le foot niçois, une affaire de "famille" 0
26 octobre 2009 Le milieu de terrain de l’Olympique Gymnase Club de Nice (OGCN) pourrait avoir bientôt de la gueu...
Small jpg charasse 2 7169f Quand Charasse jouait au chaperon de Tapie 0
9 septembre 2008 Le 10 septembre, le Tapie show fera une longue halte sur les planches de la commission des financ...
Small jpg tapie 0 Quand Tapie licenciait à tout va 0
28 juillet 2008 Souvenirs, souvenirs. Grâce aux archives de l’Ina, et au rigoureux travail de nos confrères de « ...