Ch
Logo

Le spleen de la jeunesse

Publié par G Groupe X Bakchich

L’ado contemporain est en butte à un vrai parcours du combattant. Chez lui, il doit se taper des jeux vidéo à la con sur internet au lieu de se plonger avec stupeur ou délices dans Céline, Vian ou Beckett. Il dort à côté de son mobile pour ne pas rater le copain ou la copine qui lui confie son mal de vivre et s’expose ainsi à un cancer précoce du cerveau car les ondes sont dangereuses. Une fois amoureux, il redoute le sida. Sur le chemin de l’école ou du lycée, il jongle entre les racketteurs et les dealers. Arrivé dans un lieu voué en principe à l’éducation et la méditation, il voit son cartable fouillé et son cutter confisqué par la trogne patibulaire d’un vigile couperosé. S’il a la malchance d’être bronzé (comme dirait Berlusconi), il se fait contrôler vingt fois dans la journée et serre les fesses sur un scoot probablement volé. Enfin rentré chez lui, il redoute le Karcher promis à ces feignants qui blablatent avec leurs potes dans les cages d’escalier. Ses vacances, il les passe sur des plages qui puent l’algue verte et se baigne dans des rivières gorgées de pesticides.

Diplôme en poche, il pointe au chômedu illico. Avec bac + 6, il peut raisonnablement briguer un poste de caissière au super ou au péage de l’autoroute. Dans les deux cas, il renifle les pets des clients et le plomb des moteurs. S’il décide de convoler pour acheter à prix d’or un studio en banlieue, entre le périph’ et la voie ferrée, son compte en banque alimenté par ses vieux se retrouve siphonné par les Madoff les plus proches. Son chemin de croix prendra fin dans 50 ans, le jour où il touchera enfin son minimum vieillesse.

Et on se demande pourquoi, avec les perspectives radieuses que lui offrent les adultes, les ados hésitent à aller voter aux Européennes !

À lire ou à relire sur Bakchich.info :

Grève : la révolte de la génération des 700 euros En Grèce, la mort d’un adolescent sous les balles d’un policier samedi 6 décembre a déclenché une explosion sociale jamais vue dans le pays. Ce ne sont pas tant les conditions atroces de cette mort, s’apparentant davantage à une exécution, qui sont à (…) La jeunesse de Levallois-Perret les mains liées, le poing levé (I) A quelques heures de la mobilisation générale de jeudi 29 janvier, des lycéens de Levallois-Perret, en froid avec leur maire Patrick Balkany, se préparent à manifester. Reportage, 1ère partie. La jeunesse de Levallois-Perret les mains liées, le poing levé (II) Intimidations policières, pressions sur les leaders lycéens, les jeunes jocrisses de Levallois, fief de Balkany, ont préparé sous tension leur « grand après-midi » de ce jeudi. A défaut de leur grand (…) La jeunesse de Levallois-Perret les mains liées, le poing levé (III) Entre 1 et 2,5 millions de manifestants ont défilé dans les rues hier après-midi en France. Après avoir bloqué leur lycée, nos jeunes jocrisses de Levallois se sont glissés dans le cortège parisien. Grève : la révolte de la génération des 700 euros En Grèce, la mort d’un adolescent sous les balles d’un policier samedi 6 décembre a déclenché une explosion sociale jamais vue dans le pays. Ce ne sont pas tant les conditions atroces de cette mort, s’apparentant davantage à une exécution, qui sont à (…)

Mots-clefs : , , , , , , ,

Publié dans la catégorie Société
Sur le même sujet
Small l120xh75 l120xh75 jpg lycees ced00 721cf La jeunesse de Levallois-Perret les mains liées, le poing levé (II) 0
29 janvier 2009 Lire ou relire dans Bakchich : La jeunesse de Levalloi...
Small jpg greve gen CouRAGE 0
29 janvier 2009 © PieR Gajewski Lire ou relire dans Bakchich : La...
Small jpg caplycee 62829 7aefb La jeunesse de Levallois-Perret les mains liées, le poing levé (III) 0
30 janvier 2009 Lire ou relire dans Bakchich : La jeunesse de Levalloi...
Small jpg ils boostent la croissance 5fb7b Générateurs de croissance 0
2 juillet 2009 En période de récession il est important de pouvoir compter sur des hommes dont la philanthropi...
Small jpg jpg balkany crapule 0 Levallois, un conseil municipal ordinaire chez Balkany 0
11 février 2009 Lundi 9 février, 18h45. Un brin stressés, quelques lycéens du coin entrent dans majestueuse mairi...