Ch
Logo

Poivre, l'épice des rois lubriques

Publié par G Groupe X Bakchich

Il est le roi des épices et fut longtemps l’épice des rois, parce qu’il symbolisait la puissance et la… virilité.

A Rome, les souverains offraient du poivre aux consuls, aux sénateurs, aux généraux, et dès le déclin de l’Empire, le roi des Wisigoths Alaric, lors de son entrée victorieuse dans Rome, en 408, se fit remettre 5 000 livres d’or, 30 000 livres d’argent et 3 000 livres de… poivre !

Il figurait également un gros ballot de poivre parmi les présents que l’empereur Théodore III adressa à Attila, pour calmer ses ardeurs. Il eut l’effet inverse !

Si Hippocrate, le premier, a décrit cette épice, il la considérait uniquement comme un médicament. Quelques siècles plus tard, Pline s’étonnait dans son Histoire Naturelle : Cela brûle la langue, coûte aussi cher que l’or ou que l’argent, alors qu’il s’agit seulement de graines d’arbres sauvages.

Il est vrai que le poivre a connu immédiatement le triomphe culinaire et au Moyen Age, les négociants dont c’était la spécialité, les pébriers, formaient une riche corporation. Même les troubadours vantaient les mérites du poivre, à l’instar de Thibault Lespleigney :

Donné aux chaulx et colériques

Motif et des ardeurs lubriques

La poivre entrait naturellement dans la composition de toutes les grandes sauces donnant son nom à la plus chaleureuse d’entre elles, la sauce poivrade.

De nos jours, et malgré la vache folle, cette recette a toujours bonne et classique réputation pour les anémiés du… sentiment.

Il est habile de partager ce plat ( Le steak au poivre) avec le partenaire, même s’il jure ne pas en avoir besoin…cela permettra de chanter ensuite, avec Pierre Perret :

Il flotte encore sur ma chemise

Un poivre doux aphrodisiaque…

Et si poivre se dit pepe en italien et pepper en anglais, on peut être sûr qu’après en avoir fait une cure, on ne sera ni pépé, ni pépère

Jean-Pierre Vigato

Apicius - Paris

Escalopes de foie gras de canard sautées au poivre noir, poudre d’orange et de chocolat amer

Pour 4 personnes :

1 lobe de foie gras de canard cru (400 g) coupé en 4 escalopes épaisses

5 cl de vinaigre d’alcool coloré

120 g de sucre semoule

5 cl de vinaigre de Xérès

15 g de poivre noir concassé

1 pincée de poudre de peau d’orange

40 g de cacao en poudre

Poivre noir de Se-Tchouan et Jamaïque

1 pincée de Meadow salt (sel cristallisé)

 mettre ensemble le vinaigre d’alcool et le sucre dans une casserole à fond épais ; cuire jusqu’au caramel, puis déglacer avec le vinaigre de Xérès ; ajouter le poivre noir concassé ; laisser 10 minutes ; passer au tamis et réserver

 dans une poêle, saisir rapidement les escalopes de foie gras, largement assaisonnées de sel et de poivre noir

 réchauffer le caramel ; l’assaisonner des poudres de cacao et d’orange ; relever à l’aide des poivres moulinés de Se-tchouan et Jamaïque

 disposer les escalopes de foie dans l’assiette ; napper tout autour avec la sauce ; assaisonner de Meadow salt

Remarque : la sauce doit être puissante et suave à la fois. Force du vinaigre, amertume de l’orange, violence des poivres et présence du chocolat doivent se conjuguer

La dernière chronique cul-inaire de Bakchich :

Le poireau, goûtez-le par la queue !

Mots-clefs : , ,

Publié dans la catégorie Société
Sur le même sujet
Plongez au cœur des rondeurs de la tomate 0
21 septembre 2008 Rapporté des Amériques par les Espagnols, avec le cacao et le topinambour, cette solanacée passe ...
Mangez des oranges, sa pulpe déride 0
2 mars 2008 Une orange sur la table, Ta robe sur le tapis, Et toi dans mon lit. Doux présents du présent… Cha...
Fenouillette rime avec braguette... 0
16 mars 2008 La graine de fenouil dans le vin détrempée, Ranime, excite une âme à l’amour occupée, Du vieillar...
Suce l'anguille et plante ta banderille 0
14 septembre 2008 La grande et toujours mystérieuse migration des anguilles n’a jamais empêché un gourmand de dormi...
Les plaisirs de la chair... de mangue 0
3 août 2008 Tout le monde connaît le fruit du manguier, arbre des Antilles, d’Asie, d’Inde, de l’océan Indien...